Accueil / Projets financés / IA / SENTIOM

SENTIOM

Passerelle IdO cyber-résiliente à déploiement rapide

Services aux entreprises
Montreal
Valeur
154 252,00 $
Contribution Prompt
66700 $

Notre contrôleur de bâtiment actuel (“Galileo”) est un assemblage de composantes, sur laquelle nous avons pu déployer notre réseau sans-fil maillé (« mesh wireless network »), développer nos applications IdO et les tester en « living lab » dans une vingtaine de bâtiments multilogement. Il agit également comme passerelle de communication vers l’infonuage, cependant il est conçu pour être autonome & résilient dans le bâtiment, à la manière d’un panneau d’alarme incendie (résilience aux pannes de courant et de communication).

Les algorithmes décisionnels fonctionnent localement, et seulement les alertes et les rapports on besoin d’un lien de télécommunication. Intégrant des technologies d’informatique en périphérie (edge computing) et bientôt d’informatique géodistribuée (fog computing fait partie de notre projet IA), celui-ci agit comme contrôleur de bâtiment intelligent. Grâce au réseau maillé, il permet un rétrofit facile des équipements IdO sans-fil dans les unités d’habitation, sans limite de distance avec la passerelle. Celui-ci nécessite actuellement du câblage réseau et un lien filaire vers Internet, ce qui augmente la complexité et les coûts de déploiement dans des immeubles déjà bâtis. Les contrôleurs fonctionnent indépendamment l’un de l’autre, il n’y a pas de possibilité de redondance et les performances sont limitées par le microprocesseur; il s’agit d’un problème dans les bâtiments de plus de 12 logements, qui actuellement nécessitent l’utilisation de plus d’un contrôleur, chacun sur un réseau IdO indépendant, avec des fréquences radio et des clefs de chiffrement différentes (ce qui complexifie énormément le déploiement et la gestion).

Nous souhaitons développer une nouvelle génération de contrôleur avec passerelle 5G intégrée pour assurer un déploiement rapide et peu coûteux sans câblage ni technicien télécom, capable de synchronisation entre plusieurs passerelles, afin d’augmenter la performance et la résilience de notre réseau IdO, et de diminuer grandement les coûts, délais et difficultés de déploiement (particulièrement présents dans des bâtiments multi-logements). Cela nous permettra d’ajouter de la performance et redondance simplement en déployant une passerelle supplémentaire, à n’importe quel endroit du bâtiment où il y a une prise de courant. Certains de nos clients potentiels ayant plusieurs centaines de logem ents, notre R&D se penchera sur la synchronisation de plusieurs passerelles (load-balancing) via multicast, pas du recouvrement en cas de panne (failover).Afin de maximiser la valeur commerciale (possibilité de revendre le module matériel indépendamment de notre logiciel) et réduire les coûts et délais de développement, la plateforme matérielle sera développée comme une extension d’un Raspberry Pi de modèle industriel, et incluera le design de fonctionnalités de cybersécurité prévenant les attaques locales et de cyberrésilience aux pannes électriques. La plateforme logicielle sera basée sur une version IdO d’Ubuntu Linux et gérée centralement avec les outils IdO (Azure IoT Edge) de notre partenaire Microsoft.

Nous utiliserons Kubernetes afin de synchroniser les pods (containers) entre les passerelles, via le réseau 5G. La synchronisation de l’état de la mémoire entre les contrôleurs sera effectuée via la base de données Redis. Nous développerons de manière Agile, avec le développement logiciel et matériel s’effectuant en parallèle au fur et à mesure que les risques sont écartés. Afin de réduire les besoins en ressources ENCQOR, la synchronisation sera d’abord testée en local via Ethernet, puis sur la plateforme iPass en 5G. La latence étant essentielle pour assurer la synchronisation réussie des passerelles, nous testerons itérativement celle-ci 1) dans un environnement filaire local, 2) dans un environnement synchronisé via l’infonuage 5G ENCQOR. 3) dans un environnement synchronisé via le Edge computing ENQCOR. Avant de finaliser le matériel, nous évaluerons également l’impact sur la latence et la synchronisation entre l’utilisation du NB-IoT, puis du Cat-M1, versus un modem 5

Organisation(s)

Partager le projet

Les ressources associées

Programme

ENCQOR 5G

Voir le programme

Partenaire financier